VIH

Si l’éducation thérapeutique a trouvé tout son sens avec l’émergence du VIH dans les années 80, il apparaît encore aujourd’hui essentiel d’optimiser la relation médecin/malade tant l’adhésion au traitement reste le critère déterminant de l’efficacité thérapeutique.

Libérer la parole du patient, favoriser l’expression de ses préférences, valider avec lui ses connaissances sur sa maladie… autant d’enjeux que seule une bonne relation entre médecin et malade peut explorer.

Dans ce contexte, les consultations simulées représentent un support pédagogique unique qui favorise le partage d’expériences et permet aux professionnels de santé de monter en compétence sur des aspects plus qualitatifs que médicaux.